• image bandeSource: Image tirée du film Le vendeur (Québec, 2011), réalisation; Sébastien Pilote.

  • image bandeSource: Le cinéaste gaspésien Jean-Fançois Caissy, crédit : Anne-Marie Lemay.

  • image bandeSource: Image tirée du film, Percé on the rocks (Québec, 1964) du cinéaste québécois Gilles Carles.

Conférenciers/Intervenants


Jean-François Aubé

Réalisateur, producteur et scénariste, Jean-François Aubé a tourné une dizaine de courts métrages et publié quelques nouvelles littéraires. Originaire de Québec, il vit à Gaspé, où il enseigne le cinema au CEGEP de la Gaspésie-les-îles. www.cgaspesie.qc.ca


Jean-Guillaume Bastien

Né à Amqui, Jean-Guillaume Bastien a étudié en production cinématographique à l'Université Concordia de Montréal, où il a réalisé plusieurs court-métrages dont Le Photomaton, présenté aux Rendez-vous du cinéma québécois en 2007. Son dernier film Les dimanches a été présenté au Festival de Toronto. Il vit et travaille actuellement à Montréal.


Jean-François Caissy

Originaire du village de St-Omer au Québec, Jean-François Caissy complète ses études en photographie au Cégep de Matane (1998). Il participe ensuite à plusieurs expositions collectives qui l'amènent à présenter son travail dans différentes galeries et musées à travers le monde. Suite à la production de l'installation photographique et sonore Mon doux camping (2003), il développe parallèlement une carrière de cinéaste. Il réalise un premier long métrage documentaire La saison des amours (2005) présenté notamment au Festival International du Film de Namur et au Rendez-Vous du Cinéma Québécois. Il produit ensuite son deuxième long métrage documentaire La Belle Visite (2009) dans le cadre d'une résidence d'artiste au Films de L'Autre. Jean-François Caissy vit et travaille actuellement à Montréal sur un nouveau projet documentaire et à l'écriture d'un long métrage de fiction. www.labellevisite.com


Herménégilde Chiasson

Herménégilde Chiasson est poète, auteur dramatique, artiste, éditeur et ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick. Il est l'un des plus fervents défenseurs de la culture et des arts au Canada. En parallèle aux nombreux mandats qui lui sont confiés au fil de sa carrière, il s'adonne à sa passion pour l'écriture et la production. Son œuvre est reconnue au Canada comme à l'étranger. Il participe à plus de 100 expositions de photographie; il écrit aussi plusieurs livres, parmi lesquels Claude Roussel Sculpteur/Sculptor (1985) et Climat (1996). Il produit 15 films et écrit 20 pièces de théâtre, dont L'exil d'Alexa (1993) et Aliénor (1997). Il a en outre publié dans de nombreux magazines divers écrits poétiques, ainsi que des recueils et des anthologies de poésie. Il est président honoraire et mécène de nombreuses organisations caritatives, au Nouveau-Brunswick et au Canada, en plus d'être conférencier à l'Université de Moncton. www.productionsphareest.com


Jean-Marie Fallu

Jean-Marie Fallu poursuit une carrière d'historien et de muséologue depuis plus de 35 ans. Après avoir complété un baccalauréat en histoire à l'Université Laval et une maîtrise en pédagogie audiovisuelle à l'Université de Montréal, il amorce sa carrière à Parcs Canada, à Québec, en tant que documentaliste et assistant-réalisateur d'exposition, de 1975 à 1978. Par la suite, il est embauché par le Musée de la Gaspésie comme chercheur-animateur, responsable des collections et des expositions, de 1978 à 1982. Il sera directeur général du Musée de la Gaspésie, de 1982 à 1989 et de 1991 à 1997. Prenant un congé du Musée de la Gaspésie, il occupe la direction générale du Centre culturel francophone de Vancouver, de 1989 à 1991. Il est président et conseiller senior de Patrimoine 1534, une firme spécialisée en muséologie, en patrimoine et en tourisme culturels qu'il a fondée en 1998. Depuis 2004, il est le rédacteur en chef du Magazine Gaspésie, un périodique axé sur la diffusion des connaissances relative à l'histoire, au patrimoine culturel et à l'identité gaspésienne. Comme auteur, il a  publié trois ouvrages : Le Québec et la guerre, en 2003, aux Publications du Québec et aux Éditions GID, Une histoire d'appartenance – La Gaspésie, en 2004, et La Gaspésie, au temps des belles prises, en 2005. www.museedelagaspesie.ca/fr/magazine/index.php


Johanne Fournier

Née en Gaspésie, Johanne Fournier, d'abord fascinée par le théâtre, fait des études à l'École nationale de théâtre au début des années 1970. Elle croise le chemin de Vidéo Femmes en l980 où elle collabore à une trentaine de vidéos documentaire, d'essai ou de fiction comme scénariste, réalisatrice et monteuse, dont Le Sourire d'une parfumeuse (1986), Montagnaises de parole (1992) et Larguer les amarres (1999). Outre leur présentation dans plusieurs festivals et à la télévision, ses vidéos voyagent en France, en Italie et au Japon. Depuis l997, elle vit à Matane, où elle continue à faire des films. Depuis les trois dernières années elle a rélaisé deux documentaires dont Cabines (Québec, 2007), un film sur l'architecture des cabines de bord de mer que l'on aperçoit sur le bord du fleuve St-Laurent et tout récemment le documentaire; Le temps que prennent les bateaux (Québec, 2011) qui a été présenté en première aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM) et plus récemment au nouveau festival de cinéma documentaire de Gaspé, Vues sur mer.


Alexandra Guité

Originaire du village de Percé, Alexandra Guité a toujours rêvé de capter ce qui inspire et bouleverse. Fascinée par l'art de raconter une histoire émouvante en images, elle est devenue cinéaste documentaire. Une passion qui l'a mené à parcourir le monde et à réaliser deux films en Argentine, alors en plein chaos socio-politique. Son documentaire Les Arts de la Résistance a été d'ailleurs présenté dans de nombreux festivals, semant l'émoi sur son parcours. Femme de terrain multidisciplinaire, elle a complété le rigoureux programme de réalisation Cinéma de l'Institut National de l'Image et du Son (INIS) ainsi que des études doctorales en sociologie. Passionnée aussi par les mystères de son coin de pays, elle réalise son premier documentaire gaspésien, L'île , en 2009. Par la suite, elle scénarise, réalise et coproduit tous les courts-métrages du documentaire Web primé Écologie Sonore de l'ONF. Ce projet si tôt bouclé, elle sillonne l'Arctique et l'Ouest canadien réalisant en solo des reportages sur des enjeux sociaux percutants pour Radio-Canada. Elle signe depuis 2010 la réalisation, la recherche, la caméra et le montage de reportages hebdomadaires pour Radio-Canada à Vancouver. En 2011 elle a fait partie du premier jury professionnel du Festival Les Percéides en Gaspésie. À titre de réalisatrice elle prépare actuellement son porchain documentaire qui abordera les thèmes de l'économie et de la persévérance intitulé: Têtes fortes, film qui sera entièrement tourné sur la péninsule gaspésienne.


Éli Laliberté

Éli Laliberté est scénariste, directeur photo, caméraman, réalisateur et producteur. Il est actif dans le domaine de la production depuis près de 20 ans. Il a collaboré sur des projets diffusés à travers le monde sur des chaines comme ; Discovery, Animal planet, NHK, CBC, RDI, et bien d'autres. À titre de producteur, il a travaillé sur un court métrage, ainsi que sur un documentaire de 52 minutes, diffusé à Télé-Québec, La Mi-carême. À titre de scénariste, réalisateur et caméraman, il a travaillé sur plusieurs projets de documentaire, notamment Le temps d'une chasse, un projet personnel qui a été présenté, entre autres, à Paris lors du festival de film « UNinvited » et sur les ondes de ARTE . Comme réalisateur et caméraman, il a participé à des séries d'envergure, renommées pour leur qualité, telle que la coproduction France-Québec, Les Artisans du changement. Les projets sont encore plus nombreux et diversifiés à titre de caméraman et direction photo. Sa sensibilité et son ouverture confèrent à ses projets une signature unique. Au cours des dernières années, il a littéralement fait le tour du monde avec sa caméra pour l'un ou l'autre des nombreux projets pour lesquels il a travaillé. www.pvp.ca

Sarah L'italien

Cinéaste et productrice, Ste-Anne-des-Monts.

Née à Ste-Anne-des-Monts en Gaspésie, Sarah découvre sa passion du cinéma à l’âge de 12 ans. Tout au long de ses études au secondaire elle réalise plusieurs vidéos et courts métrages qui lui confirme sa passion pour le cinéma. En 2010 elle entreprend une formation en réalisation cinématographique et télévisuelle à l’École de cinéma et de télévision de Québec. Ses dernières productions ont été présentées un peu partout en Belgique, en France et au Québec, remportant quelques prix au passage. Son court métrage ; Journal intime (Québec, 2010) a été présenté en sélection officielle lors du Festival Les Percéides en août 2011 à Percé. Toujours en Gaspésie elle continue de travailler sur des projets de scénarisation, de réalisation et plus récemment de production. www.sarahlitalien.com
 

Jacques Matte

Fondateur et directeur du Festival international de cinema en Abitibi-Témiscamaingue. www.festivalcinema.ca


Vic Pelletier

Depuis près de 20 ans, Les Productions Vic Pelletier (Groupe PVP). produisent des films pour la télévision, surtout des séries documentaires. Les thèmes du Grand-Nord ont d'abord fait la réputation de la société. Depuis, d'autres créneaux d'intérêt national et international se sont ajoutés, touchant ainsi à la culture, l'histoire et l'aventure. Il prépare actuellement à titre de producteur un projet de long métrage; La maison du pêcheur dont le tournage doit s'amorcer à Percé en août 2012. www.pvp.ca


Sébastien Pilote

Sébastien Pilote vit et travaille à Chicoutimi. Après y avoir terminé des études universitaires en arts et cinéma, il travaille au festival Regard sur le court métrage au Saguenay et comme réalisateur télévisuel. Son court métrage Dust Bowl Ha!Ha! a été présenté notamment à Locarno, à Toronto et à Séoul. Son dernier film, Le Vendeur, laissa aussi sa marque dans plusieurs festivals autour du monde en plus de remporter plusieurs prix chez nous. www.levendeur-lefilm.com


Éric Proulx

Fondateur et producteur du centre multimédia La Semelle Verte, Maria. www.lasemelleverte.ca


Paul Warren

Né à Pointe-au-Pic, Charlevoix, en juin 1929, essayiste, critique de cinema. Paul Warren, actuellement à la retraite, a été professeur titulaire en cinéma à l’Université Laval depuis 1972 où il a fondé et dirigé le programme en Études cinématographiques. De 1968 à 1972, il a été responsable d’un cours sur les « mass communication » à L’American University of Cairo (Égypte);  il a enseigné à plein temps  les techniques cinématographique à l’Institut Supérieur de Cinéma d’Égypte; il a assumé la tâche de directeur du département de cinéma à l’Institut Supérieur de la Critique d’Art du Caire;  il a également occupé le poste de superviseur de films documentaires au Centre National du Film Documentaire du Caire. Publications:  Le Cinéma entre l’illusion et la réalité (en arabe), aux Éditions Dar-el-Kotob, le Caire, 1972.  Réédité en 1980; Le Secret du star-system américain, une stratégie du regard, Montréal, l’Hexagone, 1989 (prix de l’Union des éditeurs de langue française). Traduit en arabe, aux Éditions du Caire; Le Secret du star-system américain, le dressage de l’œil, nouvelle édition revue et corrigée, Montréal, l’Hexagone, 2002); Techniques hollywoodiennes à succès (dir.), Presses de l’Université Laval et Presses de la Sorbonne nouvelle, 1994; Zola et le cinéma (dir.), Presses de l’Université Laval et Presses de la Sorbonne nouvelle, 1995; Cinéaste de la parole, entretiens avec Pierre Perrault, Montréal, l’Hexagone, 1996; Pierre Perrault, cinéaste-poète (dir.), Montréal, l’Hexagone, 1999 Fellini ou la satire libératrice, Montréal, vlb, 2003; Plus de 200 articles dans les revues savantes et dans les journaux. De nombreuses conférences au Canada et à l’étranger.