• image bandeSource: Le cinéaste gaspésien Jean-Fançois Caissy, crédit : Anne-Marie Lemay.

  • image bandeSource: Image tirée du film, Percé on the rocks (Québec, 1964) du cinéaste québécois Gilles Carles.

  • image bandeSource: Image tirée du film Le vendeur (Québec, 2011), réalisation; Sébastien Pilote.

Programme

LE PROGRAMME OFFICIEL DES ÉTATS GÉNÉRAUX DU CINÉMA EN GASPÉSIE.


JOUR 1 - SAMEDI 16 JUIN 2012

9H Accueil des participants. Mots de bienvenue et discours d’ouverture des partenaires officiels et de François Cormier, fondateur et directeur artistique du Festival de cinéma Les Percéides et organisateur des États Généraux du cinéma en Gaspésie.

9H30 Conférence d’ouverture - Carl Leblanc, cinéaste. Ici et là. (cinéma et appartenance)

10H Plénière - Le cinéma en Gaspésie

• Portrait de la production locale et régionale actuelle : qui tourne quoi ? Documentaire vs fiction.
• Les principaux défis géographiques, technologiques et financiers.
• Le cinéma en Gaspésie : un enjeu collectif, un enjeu culturel, un enjeu économique.
• Échange vidéoconférence entre Carl Leblanc (Percé) et la cinéaste Alexandra Guité (Vancouver) originaire de Percé.

 11H

Table ronde - Le cinéma en région : les «conditions gagnantes»
Pour assurer la survie ou la renaissance de la filière cinéma en Gaspésie et replacer cette évolution dans le contexte plus large du développement régional, culturel, économique et social de la Gaspésie, il est essentiel de prendre en compte la portée des objectifs à atteindre et les moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir.
Panélistes :
• Gaspésie : Jean-François Aubé, cinéaste de fiction, scénariste, producteur et professeur au département, arts, lettres et médias du CEGEP de la Gaspésie-les et Johanne Fournier, cinéaste documentaire : Cabines (Québec, 2008), Le temps que prenne les bateaux (Québec, 2011) Matane.
• Abitibi : Jacques Matte (vidéoconférence), Fondateur du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.
• Saguenay : Sébastien Pilote, cinéaste (vidéoconférence), Le vendeur (Québec, 2011), tourné entièrement au Saguenay.
• Acadie : Herménégilde Chiasson, cinéaste acadien et artiste multidisciplinaire, co-fondateur des Productions Phare-Est à Moncton.

12H Pause-dîner

13H30 Conférence - Paul Warren, essayiste, critique de cinéma, Université Laval, Québec : Montrer le pays (Le territoire à l'écran)

14H30

La Gaspésie au cinéma
Table ronde - Gaspésie : un décor en cinémascope !
La richesse des sites du pays Gaspésien doit être vue dans les films d'ici et d'ailleurs... Le développement territorial de la région passe aussi par une mise en valeur de son patrimoine paysager. Dans ce sens, le cinéma, qu'il soit de fiction ou documentaire, peut y contribuer.
Panélistes :
Jean-Guillaume Bastien, cinéaste de fiction, Amqui.
Jean-François Caissy, cinéaste documentaire, Maria
Sarah L'italien, cinéaste de fiction et productrice; St-Anne des Monts. Guillaume Dupuis (Rivière-au-Renard), étudiant en cinéma à l'Université de Montréal.(via skype de Berlin).
Éric Proulx, producteur multimédia, société La semelle Verte, Carleton-sur-Mer.
Jacques Bérubé, sénariste du film: La Maison du pêcheur qui sera tourné en septembre prochain à Percé par le Groupe PVP, Vic Pelletier de Matane.

15H30
À 17H
Tourner et faire tourner
Plénière - Pour une commission régionale du film en Gaspésie : rassembler les ressources professionnelles.
• Une commission du film conseille les sociétés de production canadiennes et étrangères à la recherche de lieux de tournage, de soutiens logistiques locaux et d'aides financières des collectivités territoriales. Son action peut être complétée par des actions de visibilités, de mise en valeur du territoire et de développement social et communautaire tels des festivals, tournées de films, actions scolaires, archives régionales, banque de services, diffusion en ligne d'images de la région, portail de diffusion du cinéma régional...
• Une coopérative de production et diffusion du cinéma gaspésienne et un guichet internet : s'inspirer des modèles éprouvés en présence de Claude Fortin, directeur de la coopérative cinématographique; Paraloeil (www.paraloeil.com), Rimouski.

18H Repas avec les participants, (lieu à confirmer).

21H  
   MUSIQUE ET SOIRÉE FESTIVE! LIEU À DÉTERMINER


JOUR 2 - DIMANCHE 17 JUIN 2012

9H Accueil des participants

9H30 Des cinémas en Gaspésie
Conférence - Jean-Marie Fallu, historien, Gaspé. « Aller aux vues et faire des vues en Gaspésie » (Histoire des cinémas en Gaspésie)

10H30 Plénière - L'expérience des lieux
• Bonifier la diffusion des films d'ici et d'ailleurs : améliorer l'offre pour répondre aux demandes. Pérennisation et modernisation des équipements des lieux de diffusion existants.
• Les festivals : l'événementiel, une solution pour assurer la vitalité (Les Percéides, Kino 132, dans la Baie-des-Chaleurs, un festival du film documentaire à Gaspé...) Accueillir les visiteurs avec chaleur et professionnalisme
• La filière scolaire. L'éducation cinématographique/L'éducation à l'image. Gros plan sur les initiatives scolaires qui existent aujourd'hui. (Invitée spéciale à confirmer).

12H Pause-dîner

13H30 Ateliers - Scénariser l'avenir (attirer, tourner, voir)
Attirer (Atelier 1)
• Une commission du film gaspésienne ou pan-régionale
Tourner (Atelier 2)
• Fiction. Documentaire. Kino. Cinéma d'auteur : une coopérative Gaspésienne ou pan-régionale ?
Montrer (Atelier 3)
• Envisager un festival itinérant du cinéma régional ou une « décentralisation » des Percéides. Inventaire de la diffusion en salles dans la région. La diffusion numérique...

15H00 Plénière
• Synthèse des recommandations
• Une déclaration de Percé : « Nous cinéastes et cinéphiles des régions... »

15H30

Fin de la rencontre

Dernière mise à jour le 13 juin 2012, 21h 57 : www.perceides.ca/cinemagaspesie